La Démocratie libérale

Sujet de type 1: La démocratie libérale : principes et application dans les différents ensembles géopolitiques du monde.

(par le Professeur Franck MANANZAMBI)

 

Introduction

La démocratie est un régime politique où la souveraineté appartient au peuple. Elle apparaît comme le seul modèle de pouvoir politique depuis la fin de la Guerre froide. Pour Fukuyama, ancien conseiller du président américain Reagan, « la démocratie reste la seule aspiration politique cohérente qui relie différentes régions et cultures tout autour de la terre » . Mais, d’un espace géopolitique du monde à un autre, elle est vécue différemment.

 

I- Les origines et les fondements de la démocratie libérale.

La démocratie puise et prend son envol dans l’Antiquité. Elle est régie par de nombreux principes.

1. La naissance de la démocratie libérale.

La démocratie est née au Ve siècle à Athènes en Grèce. De ce point de vue, les Athéniens ont été les premiers à vivre en démocratie. Mais cette démocratie ne concerne toutefois qu’une petite partie des habitants : les femmes et les étrangers en sont exclus.

La démocratie qui combine aujourd’hui avec le libéralisme trouve ses origines dans les réflexions des philosophes du XVIIe siècle, comme Locke et du XVIIIe siècle comme Montesquieu et Rousseau. Pour ceux-ci, la liberté fait partie de droits naturels de l’individu que la société doit préserver pour assurer son bonheur.

2. Les principes de la démocratie libérale.

Dans la démocratie, les citoyens, égaux en droits, désignent leurs dirigeants par des élections. La démocratie rime avec le libéralisme qui est l’idée selon laquelle le progrès est lié à l’épanouissement individuel. Le libéralisme n’est possible que si les libertés essentielles sont garanties : liberté de penser, de religion, de presse, de réunion, de circulation, de commerce, d’entreprise. A ce effet, pour être qualifié de ‹‹démocratie libérale››, un régime doit donc satisfaire à un certain nombre de conditions : respect des libertés et d’une constitution, soumission du gouvernement au droit (Etat de droit), suffrage universel, existence de plusieurs partis politiques. La constitution définit les pouvoirs de chacun et règle le jeu politique. Le suffrage universel, quant à lui, permet directement ou indirectement le contrôle des gouvernants par les gouvernés. Les partis politiques reflètent la diversité des opinions.

En définitive, la démocratie libérale s’oppose aux monarchies absolues de droit divin, aux dictatures militaires et aux régimes totalitaires.

 

II- La démocratie libérale dans le monde

De l’Europe à l’Amérique du nord, en passant par l’Amérique latine, l’Océanie ou l’Afrique, on observe des variantes dans l’application de la démocratie.

1. En Occident et dans le reste du monde.

Le noyau de la démocratie libérale est constitué par l‘Europe de l’Ouest et les Etats-Unis, qui forment l’Occident. Mais le nombre de pays qui s’en réclament a augmenté depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

En Asie, le Japon et quelques Etats du sud-est connaissent les réalités de la démocratie libérale .Toutefois, certaines de ces démocraties récentes sont encore fragiles. En revanche, la Chine, en dépit de son formidable essor économique, s’enlise dans le non-respect des droits de l’homme et la répression de toutes les manifestations anti-gouvernementales.

Les grands pays de l’Amérique latine, à savoir le Brésil et l’Argentine sont des exemples de démocratie dans cette partie du monde .La persistance des pratiques anti-démocratiques sont légion dans les petits pays frappés par une pauvreté exacerbée, toute chose qui laisse libre court aux coup d’états militaires et aux guérillas (Bolivie, Colombie , Nicaragua …) .

Les Etats issus de l’ex- URSS et les anciens pays communistes d’Europe centrale font des efforts considérables pour se rapprocher du monde occidental. En Russie, par exemple, la diversité politique s’exprime maintenant par de nombreux partis. Mais les anciennes habitudes persistent : les nouveaux organes politiques développent des bureaucraties dans le style de l’ancienne administration.

2. Dans les Etats francophones d’Afrique.

Au lendemain des indépendances, les Etats francophones d’Afrique ont connu l’expérience démocratique .Ainsi, au Gabon par exemple, de 1960 à 1967, trois formations politiques, à savoir le BDG (Bloc Démocratique Gabonais) de feu président Léon Mba, l’UDSG (Union Démocratique et Sociale du Gabon) de Jean Hilaire Aubame et le PUNGA (Parti de l’Union Nationale du Gabon) de Jean Jacques Boucavel et Réné Paul Sousatte rythment la vie politique .

Mais quelques années plus tard, les partis au pouvoir, décident unilatéralement d’étouffer ces jeunes démocraties prétextant que les débats idéologiques étaient empreints d’ethnisme, de tribalisme et de régionalisme. Ainsi, certains mouvements optent-ils pour la clandestinité. On assiste alors de 1963 à 1965 à des coups d’Etat militaires en chaîne (au Togo, au Dahomey l’actuel Bénin, au Gabon, en République Démocratique du Congo) et au début de la généralisation du Parti unique.

Ces partis uniques institutionnalisés se proclament « Partis de masses » et se donnent pour mission l’encadrement, l’animation et la formation des masses .En fait, il s’agissait de l’embrigadement et de l’endoctrinement des populations. Dans certains pays, les populations n’étaient appelées à participer à la vie publique que par l’achat obligatoire des cartes du parti. Par ailleurs,les résultats des élections étaient connus d’avance car le chef d’Etat au pouvoir était candidat unique. Ce qui a conduit progressivement à la dégradation des conditions de vie des populations et au mécontentement du plus grand nombre.

Les réformes entreprises par Gorbatchev dès son arrivée au pouvoir en mars 1985 en URSS, ont été le point de départ du renouveau démocratique que l’Afrique a connu au début des années 1990.Ces Réformes entraînent non seulement la chute du mur de Berlin(novembre1989) mais aussi de nombreux soulèvements populaires qui vont secouer les partis uniques. Mais cet élan démocratique se heurte à des résistances.

Les nostalgiques des régimes monolithiques sont davantage ébranler par le discours de François Mitterrand le 20 Juin 1990 lors du sommet France /Afrique de la Baule. En effet, ce dernier conditionne désormais l’aide de la France à l’instauration de la démocratie et de la bonne gouvernance.

Le retour au multipartisme en Afrique francophone ne s’est pas fait de la même manière dans tous les pays.

Au Mali par exemple, il avait été imposé par la jeunesse avec comme fer de lance l’Association des Elèves et Etudiants du Mali qui fut à l’origine de la chute du Président MOUSSA Traoré. La transition fut assurée de manière exemplaire par AHMADOU TOUMANI Touré.

Au Bénin, la toute première conférence nationale en Afrique est organisée. A la suite des débats très houleux, le Président KEREKOU est sommé par les délégués de nommer Nicéphore SOGLO au poste de Premier Ministre.

Au Congo Brazzaville, il fut mis en place une conférence nationale souveraine dont les travaux durèrent près de deux mois. Aux termes de ces assises, Denis SASSOU NGUESSO fut obligé de partager son pouvoir avec le Premier Ministre André MILONGO.

Au Gabon, c’est dans un contexte de crise généralisé(grève dans plusieurs secteurs :UOB,OPT,ASECNA ,SEEG) que le Président BONGO décide d’organiser une conférence nationale du 23 au 30 mars, prolongée d’ailleurs jusqu’au 19 avril 1990 . Celle-ci débouche sur le retour du multipartisme intégral, voie royale vers la démocratie.

Aujourd’hui, dans certains Etats francophones d’Afrique, les bases de la démocratie sont posées tandis que dans d’autres, on note la persistance des anciennes habitudes dans le but de conserver le pouvoir.

 

Conclusion:

La démocratie libérale a gagné de nombreux Etats depuis l’effondrement du système communiste. La variété de ses modèles traduit sa difficulté d’adaptation à des réalités historiques et sociologiques différentes. Mais elle constitue l’espoir de nombreuses populations du globe.

3 votes. Moyenne 2.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site