Créer un site gratuitement Close

La guerre fraîche: causes, manifestations et conséquences

Sujet de type 1 : La guerre fraîche : Causes, manifestations et conséquences

(par le Professeur Darius ENGUENGH)

 

Introduction :

• La guerre fraîche est une période de la guerre froide allant de 1975 à 1985. Elle est marquée par une multiplication des tensions et crises politico-militaires dans e monde, notamment dans le Tiers-Monde. C’est la course aux armements.

• Quelles sont les causes de la guerre fraîche ? Comment se manifeste t-elle ? Quelles en sont les conséquences ?

• Causes, manifestations et conséquences de la guerre fraîche.

 

I. Les causes de la guerre fraîche

1. Les causes politiques et militaires

• Le repli américain : A la suite de l’échec au Vietnam (1973) et de l’affaire du "Watergate" qui force le président Nixon à démissionner en août 1974, les USA renoncent à l’option militaire tous azimuts : l’URSS, déçue des retombées du dialogue avec les américains, n’a plus en face d’elle un partenaire, mais un vide dont elle a toutes les raisons de profiter. Désormais, les USA cherchent à renforcer leurs positions dans le monde en défendant la paix et les droits de l’Homme. Aussi réduisent-il les aides aux dictatures anti-communistes d’Amérique latine, les affaiblissant face aux guérillas pro-soviétiques.

• A la fin de la première moitié des années 1970, l’URSS a relancé la course aux armements : elle dépasse les USA dans le domaine des armes conventionnelles (chars, avions…) et des armes stratégiques (missiles intercontinentaux).

• En déployant dès 1976 des missiles de moyenne portée (SS 20) en Europe de l’Est, elle rompt l’équilibre des forces en Europe. Dès 1979, les pays de l’OTAN décident de développer des missiles équivalents aux SS 20 soviétiques, les Pershing.

• L’expansion soviétique : A partir de 1975, l’URSS profite de l’affaiblissement de l’Occident (consécutif au choc pétrolier de 1973 et à la guerre du Vietnam) pour étendre son influence dans le Tiers-Monde. Elle intervient directement ou indirectement en Ethiopie (1974), au Mozambique et en Angola (1975), Au Salvador, au Guatemala et au Nicaragua (1979), au Cambodge et au Laos (1976).

2. Les causes militaires (la reprise de la course aux armements)

• Le 20 décembre 1974, le Congrès des USA adopte une loi commerciale qui lie l’octroi à l’URSS de la clause de la nation la plus favorisée à la liberté d’émigration. Cette démarche qui a pour objectif d’amener Moscou à respecter les droits de l’Homme entraîne une nouvelle suspension du prêt-bail.

• Pour l’URSS, cette affaire dépasse l’enjeu commercial. Ils la considèrent comme une ingérence inacceptable dans leurs affaires intérieures et comme un refus de respecter les principes selon lesquels les deux Etats étaient convenus de mener leur relation (voir dégel). Cette détente conditionnelle, elle n’en veut pas.

La politique dynamique et agressive que mène l’URSS dans le Tiers-Monde et le syndrome vietnamien justifient le raidissement des blocs. Comment ce dernier se manifeste-il ?

 

II. Les manifestations de la guerre fraîche

1. L’intensification de la course aux armements

• Après l’invasion de l’Afghanistan par les Soviétiques, les USA décident de ne pas ratifier le traité SALT II, signé en 1979.

• 1981, l’URSS installe en Europe de l’Est de nouvelles fusées balistiques qui menacent l’Europe de l’Ouest. En représailles, les USA installent, dès 1983, en Europe de l’Ouest des fusées qui menacent l’Europe de l’Est, les Pershing II.

• Dès 1980, avec notamment l’arrivée à la Maison Blanche de Ronald Reagan, les USA augmentent de 220 milliards de dollars leur budget militaire afin de moderniser leur armement conventionnel et stratégique.

• Mars 1983, les USA annoncent le lancement d’un programme de construction de satellites anti-missiles (appelé guerre des étoiles), l’initiative de défense stratégique.

2. Les manifestations politiques et économiques

• Moscou consolide ses positions en Asie : intégration du Vietnam dans le camp communiste, soutien à la formation d’une union indochinoise sous l’égide de Hanoi, invasion de l’Afghanistan en 1979.

• Les USA renouent avec une politique interventionniste : en octobre 1983, ils débarquent à Grenade pour contrer un coup d’état pro-cubain ; ils soutiennent des mouvements de guérilla anti-communiste en Angola (Unita), au Nicaragua (Sandinistes), en Afghanistan (Moudjahiddines) ; ils aident Pinochet à renverser le président socialiste chilien, Salvador Allende.

• Dès 1980, avec notamment l’arrivée à la Maison Blanche de Ronald Reagan, les USA augmentent de 220 milliards de dollars leur budget militaire afin de moderniser leur armement conventionnel et stratégique.

• Les USA actionnent dès 1980 des embargos céréaliers contre l’URSS ; de plus, ils interrompent la coopération économique et scientifique avec l’URSS.

• 1984, l’URSS, en représailles au boycott des jeux olympiques de Moscou par les USA et leurs alliés, boycotte les jeux olympiques de Los Angeles.

L’URSS ayant à nouveau en face d’elle un partenaire puissant, un nouvel équilibre est créé : il peut permettre une amélioration des relations entre les deux Grands.

 

III. Les conséquences de la guerre fraîche

1. Le retour de la "grande Amérique" et l’essoufflement de l’URSS

• Reagan a redonné de l’assurance à une Amérique désorientée pendant plus de dix ans. L’URSS ayant à nouveau en face d’elle un partenaire puissant, un nouvel équilibre est créé.

• La reprise de la course aux armements et la politique agressive menée dans le Tiers-Monde accroissent les difficultés de trésorerie de l’URSS. Il faut libérer l’URSS des les lourdes dépenses militaires qui éclipsent les autres secteurs d’activité économique du pays.

2. La reprise du dialogue américano-soviétique

• Ne pouvant suivre les USA dans la course aux armements (l’IDS déclenchée par les USA dépasse les capacités économiques de l’URSS qui y consacre au moins 15 % de son PNB), l’URSS initie une série de rencontre avec les USA : Gorbatchev rencontre Reagan à Genève en 1985, puis à Reykjavik en 1986 et à Moscou en 1988.

 

Conclusion

La guerre fraîche a replongé le monde dans une vive tension militaire et politique. L’embrasement de l’Afrique, et de l’Asie traduit l’intensité et la nouvelle dimension prise par l’affrontement Est-Ouest.

Les effets de cette guerre sont à l’origine de l’affaiblissement de l’URSS et de la fin de la guerre froide.

8 votes. Moyenne 3.63 sur 5.

Commentaires (1)

1. Tomtom (site web) 22/04/2014

Merci ca va m etre utile pour mon Bac ! Grand merci.
Tomtom

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site