Discours du Président Leon Mba lors de l'accession du Gabon à l'indépendance

Allocution du Président Léon MBA le 16 Août 1960, à 23H58, avant la Proclamation de l’Indépendance.

Monsieur le représentant de la France,

Excellences,

Mes chers compatriotes,

Dans un instant, je vais avoir la gloire de proclamer l’Indépendance du Gabon. Mon cœur, comme celui de tous les Gabonais, est pleine de joie et de gravité. En ces heures solennelles où ce pays va naître à son nouveau destin, je prie Dieu qu’il nous accorde la sagesse et les vertus qui font la force des nations : c’est-à-dire l’union, la discipline, le travail et la justice ! Ma pensée se tourne vers la France amie avec une gratitude profonde.

Au général De Gaulle, champion de l’Homme Noir et de la Communauté franco-africaine, je dis « Merci ! Merci du plus profond de notre âme passionnée de vraie fraternité ! » Et je vois dans la présence à nos côtés de M. André Malraux, l’illustre chantre du courage, de la culture et de l’humaine dignité, le présage de la « voie royale » où s’engage notre pays.

 Vive le Gabon !

 Vive la France !

Vive la Communauté franco-africaine, espérance d’un monde nouveau

 

2 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site